L’écriture

Un appel d’alignement et de mots

Le développement personnel n’est pas un domaine que j’explore seulement dans le milieu professionnel. Je suis également écrivain depuis 2008. Et oui ! Qui lut cru ?! J’ai deux livres en phase de lecture. Chacun est un recueil de poème qui regroupe des témoignages de vie transposable à chacun. Cela fait maintenant plus de 10 ans que je compose à la fois sur les émotions puis plus encore sur des domaines vécus. Un troisième volet est en cours d’écriture partageant une grandiose ouverture vers ce que l’univers m’apporte et des pas de géant effectués. Ce tome, je le dois à moi-même et à mes certifications de coach et de PNL. Plus les jours passent, plus l’inspiration s’accentue !

Renier nos émotions, c’est éluder nos propres ressentis !

L’identification de nos émotions fait entrevoir qu’elles ne sont pas mauvaises et ont pour
but de nous avertir en toute bienveillance. Les rejeter ne fait que les retarder, ce qui est aussi se faire violence: «Renier nos émotions, c’est éludé nos propres ressentis». Mon objectif est donc de les évoquer, à travers mon premier livre, telle que l’Estime, la Honte, la Surprise, l’Amour. Les émotions ont toutes un sens et une histoire qui leur sont propres et qui nous est personnel. Si j’ai étouffé celles exposées dans mes textes, je m’y suis reconnectée à l’âge adulte, au travers d’un cheminement personnel. Ainsi, ces onze émotions sont appuyées par des exemples de vie où chaque personne pourra s’identifier et mieux tourner son regard vers sa propre intériorité.
C’est pourquoi au travers cet ouvrage, fondé sur mon début de vie, où l’essence même de mes émotions vibrantes s’est déclarée, j’espère atteindre le maximum de personnes en quête de sens et d’identité.

«Les questions majeures de philosophie: pas seulement un programme littéraire… mais la
construction d’un individu»

Ce recueil de lecture à travers des écrits poétiques de témoignages transposables met en évidence des thématiques de vie et de philosophie comme on les connaît. Cet ouvrage regroupe quinze chapitres tels que le Temps, la Mémoire, la Violence, le Conscient, la Résilience, l’Espoir et le Bonheur.
Ces concepts abordent, à travers ma pleine transformation de vie personnelle et professionnelle, un regard sur ce qu’ils représentent et de comment on pourrait les percevoir dans l’objectif de mobiliser ces ressources qui sont les nôtres. En effet, de part ce qui nous entoure, des opportunités peuvent être saisies si on est prêt à les recevoir puis à avancer avec d’énormes richesses.
Je tiens à transmettre cette opinion et cette vision où l’espoir que nous avons dans toutes
choses est surtout présente en nous par le courage et l’avancée. Notre force est en nous même à partir du moment où on la voit et qu’on a confiance en elle.

Extrait … Le courage d’arrêter

Je me suis toujours considérée
Comme une battante
Puisque même avec ma trempe,
J'en ai bavé.

Je suis encore atteinte
Par de nombreuses circonstances ;
Notamment celles avec peu de nuances
Car elles ont leurs empreintes.

Beaucoup ont été surmontées,
Même si cela n'a pas été de la plus belle des manières.
Cependant, je ne suis plus à terre
Puisque j'ai gagné.

Un vrai pompage d'énergie
Toujours pour ma cause.
Je continue, j'ose
Car c'est ma vie.

Trop souvent pas le choix
Et encore ça arrive.
Pourtant aucune esquive
Étant donné que c'est devant moi.

J'en suis fière de ne pas m'être laissé abattre.
Bien que j'en suis cassée,
Ma colle s'est bétonnée,
Beaucoup plus qu'un simple plâtre.

Certes de la persévérance à travers la motivation
En sachant où je veux aller.
Même si ce n'est pas ce qui a été résulté,
Il y avait les convictions.

Malgré ce, je cherche peut-être à me prouver
des éléments qui ne sont pas forcément nécessaires.
Des actes salutaires
Pour ne pas regretter ?

Quand je m'implique c'est à fond.
Quand je donne c'est qu'il y a de quoi.
Y ajouter des émois
Pour ne pas se dissocier et tourner en rond.

Mais quand j'en deviens fatiguer,
A faire ce que j'ai pu
Pour ce qui pouvait être dû ;
Poursuivre à se pousser ?

On a certainement notre espoir
Et aussi des limites.
Comme les choses dites
Face aux actions dérisoires.

Cela vaut-il la peine
Ou cela devient des excuses ?
Un confort rempli de ruses
Qui nous dirige simplement vers une benne ?

Si cela va à l'encontre de ce que l'on recherche ;
Même avec le minimum de joie,
Cela ne suffirait pas.
Ainsi pourquoi allumer la mèche ?

Parfois à nos dépend,
La meilleure façon de se battre,
C'est d'être opiniâtre
A ce qu'on défend.

Puis tout aussi bien le meilleur courage,
C'est de stopper et d'arrêter.
Ne plus avoir à s'user
Pour au final une simple image.

C'est sec dit comme ça
Et souvent non envisagé.
Mais qui va nous soigner
Si on est au plus bas ?

Ce n'est pas le moment
Ou alors ça ne vaut pas le coup.
Être émerveillé par ces formes de sous.
Pourtant si loin d'être aimant.

S’essouffler alors que cela disparaît.
S'engager alors qu'il n'y a pas de réciprocité.
Devons-nous être luné
Afin d'éviter la contre-pesée ?

On ne le perçoit pas dans cette vision,
Bien qu'il s'agit du meilleur des respects
Et de l'estime qu'on peut s'octroyer
Sans conditions.

Ne pas être forcément prêt
à tout recommencer.
Mais c'est peut-être ce qui devait être traversé
Pour ensuite recevoir de l'inimaginer.

Si cela a été sur notre route,
C'est que cela devait en faire partie.
Le chemin entrepris
Ne doit plus avoir de doutes.

La notion de mérite si voyait
Sinon on n'aurait pas cravaché,
Ni même essayer ;
Cela ne doit pas être dans l'aspect rêver ou la sécurité.

On a pris ce qu'il y avait à prendre.
Du moins quand on a compris qu'il faut laisser.
Ne plus s'y raccrocher
S'il y en a des méandres.

Avoir une force d'âme
Avec de la volonté.
On ne doit pas être notre propre cruauté,
Reposer sur un fantasme.

Accepter ce passage,
Avant de prendre tarif.
Car se présenter devant le chérif
C'est quand on est obligé de tourner la page.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :