La PNL

Là où les non-dits s’exercent que trop bien par le parcours de vie de chacun ou tant bien même les actualités, on tourne en rond. Nous pouvons le constater par la musique des artistes tels que Grand Corps Malade, Soprano, Black M, Louane et bien d’autres, de par les films avec l’acteur Will Smith, «Ecrire pour Exister» de R.Lagravenese ou les animations Coco et Vice Versa puis pour terminer les livres de développement personnel. Dans chacune de ces cultures un malaise présent dans la société est mis en avant.
Je ne connais pas tout de la vie tandis que par mon parcours et de ce qui en a été traversé, une chose est essentielle: la transmission afin de voir que nous ne sommes pas seul et que rien est tracé d’avance. On est notre propre architecte.

Qu’est-ce que la PNL ?

La programmation neuro linguistique prend en compte trois fondamentaux de l’expérience humaine (neurologie, langage, programmation). En effet, le système neurologique organise le fonctionnement du corps, le langage joue sur les différentes façons d’interagir et les programmes déterminent le modèle du monde que nous visionnons.

Elle est une pédagogie de la communication, de l’apprentissage et du changement, s’appuyant sur la neurologie et sur la psychologie. Chacun a son propre fonctionnement par ses attitudes et une véritable méthodologie. La différence n’est pas dans le monde mais dans les lunettes au travers desquels nous le percevons. Ainsi, la PNL permet d’accompagner, grâce à des protocoles bien précis, les personnes dans des prises de conscience particulièrement sur leurs compétences et leur raisonnement.

Nous ne sommes pas les seuls avec notre carte du monde

Avez-vous déjà remarqué que pour un même événement entrepris, toutes les personnes ne constateront pas les mêmes aspects ? Il nous est tous arrivé d’assister à la même expérience et de s’apercevoir que ce que les uns et les autres ont vu, entendu et ressenti peut être très différent aboutissant parfois à des débats ou des divergences d’opinions. Cette perception s’interroge dans notre cerveau et vient souligner notre vécu, à la somme de nos expériences passées. A ce moment celles-ci vont fortement influencer notre vision. En plus du filtre de nos 5 sens, la réalité passe également par le filtre de nos valeurs, nos croyances, nos souvenirs, notre culture, notre éducation, etc.

Notre vision du monde, notre carte, ce que nous considérons comme NOTRE réalité est donc le résultat de ces schèmes. Sachant que nous sommes responsables de nos cartes du monde il convient de se poser une question : Ma carte du monde me permet-elle d’atteindre mon objectif ? Dans le cas contraire peut-être devrais-je m’interroger sur sa pertinence. Nous sommes tous capables de changer de point de vue, il suffit de regarder les choses avec d’autres paires de lunettes.

La PNL propose d’observer et de corriger la vision que nous avons de nous-mêmes et d’autrui. Cette technique permet de “reprogrammer” le cerveau pour déceler les blocages.

C’est pourquoi, je sais repérer et maîtriser la façon dont des relations s’établissent et se développent en fonction d’objectifs conscients ou inconscients. J’utilise donc la  “métacommunication“ qui consiste à être à la fois partenaire et observateur extérieur lors des entretiens avec le coaché.

Une manière de pleinement s’associer à notre vie

Le champ d’application de la PNL est vraiment très large et va des problèmes comportementaux (dépendances, tabac, alcool, boulimie, anorexie, jeu,…), aux phobies en tout genre, en passant par le stress, la dépression, l’anxiété, la timidité, les peurs, l’impulsivité, les crises de colère, les compulsions, la procrastination, le deuil, la dyslexie, une mauvaise orthographe, la difficulté à mémoriser, l’insomnie, les traumatismes de vie, les cauchemars, les conflits intérieurs, le mal de vivre, etc … Son apport comme aide à la guérison et à la quantité d’autres problèmes de santé où elle apporte au minimum une amélioration.

La PNL crée des modèles de réussite. Elle va droit au but et utilise des éléments très concrets dès le début. Elle incite les personnes à trouver eux-mêmes la solution à leur problème. Ainsi, le client participe à sa thérapie et est acteur de sa propre guérison. Il pourra reproduire ce comportement à l’avenir. La PNL montre le chemin pour accéder à la solution, et c’est au client de faire le travail. Cela permet à l’accompagnement d’être plus efficace et plus rapide. La personne pourra ainsi faire ses propres changements dans sa vie personnelle et professionnelle, quand il le souhaite et à son rythme. Il développe un nouveau savoir-faire, de nouvelles compétences, qu’il n’aurait peut-être pas été en mesure d’acquérir.

Se diriger vers de la PNL, c’est être responsable de ces actions et des résultats que nous obtenons. C’est développer son acuité sensorielle et développer sa flexibilité. De par vous-même, vous aurez la capacité de réussir, améliorer votre motivation, et surtout votre confiance.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :